Travaux

Quelle aide pour l’isolation d’une maison ?

Les travaux d’isolation d’une maison sont efficaces, et surtout rentables pour réaliser quelques économies d’énergie. À cela, s’ajoute un bien meilleur confort, que ce soit en hiver ou en été. Ces avantages en font des travaux très nécessaires, mais leur coût est généralement très élevé. Pour réduire cette charge, de nombreuses aides à la transition énergétique sont proposées. On fait ici le point de ces aides disponibles.

MaPrimeRénov’

C’est une nouvelle subvention qui existe depuis le 1er janvier 2020. Elle est prise en charge par l’ANAH. Elle a été créée pour remplacer avec le temps, le CITE et l’aide Habiter Mieux Agilité. Tous les ménages français peuvent en bénéficier, bien qu’elle est principalement offerte pour les revenus les plus modestes. En réalité, des forfaits sont accordés depuis le 1er janvier 2021 pour des travaux d’isolation.

A découvrir également : Escalier colimaçon : comment bien le choisir ?

Ces forfaits sont répartis selon les seuils des revenus des différents ménages. Ainsi, pour des travaux d’isolation des murs à partir de l’intérieur, les ménages avec des revenus très modestes recevront 25 €/m². Les revenus modestes quant à eux, recevront 20 €/m² alors que les revenus intermédiaires pourront toucher 15 €/m².

La prime énergie ou Prime Effy

La prime énergie est une aide accordée par les entreprises qui exercent dans le secteur de l’énergie. Grâce à elle, il est tout à fait possible de financer différents types de travaux d’économie d’énergie. Parmi celles-ci, on retrouve l’isolation des murs par l’intérieur. Pour cette prime délivrée à l’issue des travaux, certaines obligations doivent être respectées.

A voir aussi : Améliorez votre confort et réduisez votre facture énergétique grâce à une bonne isolation thermique dans votre maison

Parmi celles-ci, figurent : le choix d’un professionnel RGE, la certification Acermi de l’isolant, etc. Si vous désirez en bénéficier, il vous suffira de faire votre demande en ligne avant de signer votre devis.

L’eco-PTZ

L’éco-prêt à taux zéro est une facilité disponible au niveau des banques qui accompagnent le programme. Avec cette option, vous avez la possibilité d’avoir un prêt sans avoir à payer des intérêts. Il est accessible à tous sans que des conditions de ressource ne soient imposées. Cependant, les travaux doivent être effectués dans la résidence principale du demandeur. De même, le logement doit être achevé depuis plus de deux ans.

Ce prêt peut être cumulé avec d’autres aides et peut aller jusqu’à 30.000 euros. Contrairement à la plupart des aides, il est possible de demander un éco prêt à taux zéro même si les travaux d’isolation ont déjà démarré. La demande devra être envoyée au plus 3 mois après que le chantier ait débuté.

Le taux de TVA réduit de 5,5 %

Le taux de TVA réduit de 5,5 % est aussi utile pour réaliser des économies sur des travaux d’isolation de votre maison. Il concerne l’achat du matériel, et en même temps la main d’œuvre. Pour profiter de la TVA à taux réduit, vous n’aurez pas besoin d’envoyer une demande. La structure en charge des travaux l’appliquera directement sur votre facture.

Les aides locales : que proposent les collectivités territoriales ?

Les aides locales sont aussi un bon moyen de financer les travaux d’isolation de votre maison. Effectivement, les collectivités territoriales proposent souvent des aides financières intéressantes pour encourager leurs citoyens à réaliser des rénovations énergétiques.

Chaque région, département et commune a ses propres dispositifs d’aides. Par exemple, la région Île-de-France propose une aide appelée ‘Eco-Rénovons Paris‘ qui permet de financer jusqu’à 80 % du coût total des travaux. De même, certaines communes offrent une prime aux propriétaires qui effectuent des travaux d’isolation thermique dans leur logement.

Le mieux est donc de se renseigner auprès de sa mairie ou sur le site internet officiel de sa région afin de connaître toutes les aides possibles pour isoler votre maison.

Il ne faut pas hésiter à contacter un conseiller en écologie ou un professionnel qualifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) qui sera en mesure de vous donner tous les détails sur ces différentes aides et subventions disponibles dans votre secteur géographique.

Les crédits d’impôt : comment en bénéficier pour l’isolation de sa maison ?

Au-delà des aides locales, pensez à bien noter que ces quelques conditions peuvent changer selon l’avancée du projet de loi Finance ou d’autres lois concernant la finance publique. Pour connaître toutes les dispositions réglementaires relatives aux aides financières, pensez à bien organiser des experts pertinents tels qu’un conseiller en écologie ou bien même directement auprès du gouvernement français.

L’isolation thermique de votre maison peut être financée grâce à une variété d’aides et subventions. N’hésitez pas à vous renseigner sur les différentes options qui s’offrent à vous afin de bénéficier au maximum des avantages fiscaux disponibles pour réduire vos coûts et augmenter la performance énergétique de votre logement.