Piscine

Quelle ventilation pour une piscine intérieure ?

Avoir une piscine intérieure offre plusieurs avantages et la possibilité de se baigner toute l’année. Cependant, elle nécessite une ventilation pour être toujours agréable pour les propriétaires. Quel système de ventilation serait le plus approprié pour une piscine intérieure ? Dans cet article, nous nous penchons sur le sujet.

Pourquoi ventiler une piscine intérieure

La climatisation d’une piscine intérieure doit essentiellement remplir deux tâches. Tout d’abord, il y a la création d’un climat de bien-être idéal pour les sportifs et les amateurs de bien-être. Ensuite, la déshumidification continue de l’air dans la zone de la piscine. Ceci afin de protéger la structure contre les dommages causés par l’humidité.

A voir aussi : Quelle taille de margelle pour une piscine ?

Si une installation intérieure utilise du chlore, des chloramines peuvent être libérées dans l’air. Une ventilation adéquate pour évacuer cet air à l’extérieur plutôt que dans les vestiaires, les salles de bain, etc. La ventilation est également utilisée pour empêcher la stratification de la température dans les installations à haut plafond. Les exploitants doivent également utiliser des évents de retour à bas niveau pour extraire l’air de la surface de l’eau.

A lire aussi : Comment construire une terrasse autour d'une piscine hors sol ?

Les installations de piscine doivent avoir une légère pression d’air négative et des ferme-portes automatiques. Ceci pour empêcher l’air contaminé de se déplacer vers les zones adjacentes du bâtiment. Une bonne qualité d’air exige également une distribution uniforme de l’air tout au long de la conception des conduits d’air.

Choisir le bon type de déshumidificateur

Il existe essentiellement deux méthodes pour déshumidifier une piscine intérieure. L’utilisation de déshumidificateurs à condensation ou l’utilisation de déshumidificateurs à double-flux. Les petites piscines et les spas nécessitent rarement de grands volumes d’air extérieur. Dans ce cas, le choix se porte souvent sur un déshumidificateur à condensation. En effet, il nécessite un faible investissement et est facile à utiliser.

Pour les piscines de taille moyenne, les piscines privées ou les piscines d’hôtel, la décision sera : basée sur plusieurs facteurs. Les besoins en volume d’air extérieur, le niveau de confort et le budget. On choisira un déshumidificateur à double-flux. Ceci si les exigences en matière de volume d’air et de confort sont : élevées et que le budget est important.  En raison du nombre d’utilisateurs dans les grandes piscines publiques, les déshumidificateurs à double-flux sont la solution idéale. Cela implique toutefois un plus grand volume d’air.

Utilisation d’un déshumidificateur pour gérer la température

En plus de la déshumidification, un déshumidificateur peut être : utilisé pour réguler la température de l’air et de l’eau. Toutefois, cette eau ne peut être chauffée que par un appareil doté d’un circuit frigorifique intégré. En fonction du déshumidificateur choisi, différentes options sont disponibles pour le contrôle de la température. Le serpentin chaud est le moyen le plus courant de contrôler la température.

En été, lorsque les rayons traversent les fenêtres, la piscine atteint souvent une température supérieure à la température ambiante souhaitée. Avec un déshumidificateur à double-flux, vous pouvez bénéficier d’un refroidissement gratuit. Grâce à cette fonction, l’air extérieur plus frais passe par un échangeur via une dérivation. Ceci pour que l’air extérieur ne soit pas, chauffé davantage.