Immo

Comment calculer les frais de remboursement anticipé ?

Le remboursement anticipé consiste à payer une partie importante ou la totalité d’un prêt immobilier avant l’échéance. Lorsqu’un remboursement anticipé est engagé, la banque applique des frais qualifiés d’indemnités. Vous pouvez donc simuler un calcul de ces frais depuis la maison. Pour le faire, lisez ceci.

Outils indispensables pour le calcul

Pour procéder au calcul des frais de remboursement anticipé, il faut nécessairement rassembler des outils. Il s’agit des éléments tels que le montant restant, le taux du prêt, la durée restante, le taux hors assurance et le montant à payer par anticipation.

A lire en complément : Quelle banque a le meilleur taux de crédit immobilier ?

Pour obtenir toutes ces informations, en dehors du montant à payer pour anticiper, vous pouvez vous rapprocher du banquier ou relire attentivement les termes de votre contrat.

Une fois tous ces renseignements obtenus, vous pouvez à présent passer au calcul de vos frais de remboursement anticipé. Cela vous permettra d’obtenir les frais appliqués, les nouvelles mensualités et par conséquent le gain obtenu.

A lire également : Les inconvénients d'aménager son prêt immobilier

La méthode du 3 % du capital restant

La première manière pour calculer les frais de remboursement anticipé est celle qui consiste à appliquer 3 % au capital restant. Pour y parvenir, il faut juste multiplier par 3 le montant encore à payer. La réponse trouvée est ensuite divisée par 100.

Ainsi, si vous avez contracté par exemple un prêt de 100 000 euros et que le montant restant est de 75 000 euros, voici ce qu’il faut faire : (75 000 × 3) ÷ 100 = 2 250. Dans ce cas précis, les frais de remboursement anticipé s’élèvent à 2 250 euros.

La méthode des 6 mois d’intérêt

La deuxième formule proposée est l’application de six mois d’intérêt sur le montant restant dû par rapport au taux d’intérêt.

Autrement dit, dans ce cas d’espèce, la banque affecte au capital qui reste le taux d’intérêt du crédit. Le résultat obtenu est ensuite multiplié par 6 et enfin divisé par 12.

En pratique, si vous avez souscrit un prêt de 100 000 euros au taux de 5 % et qu’il reste 75 000 euros à payer voici comment procéder : (75 000 × 5) ÷ 100 = 3 750 ; (3 750 × 6) ÷ 12 = 1 875. Sur la base de ce calcul, les frais à payer s’élèvent à 1 875 euros.

Autres informations utiles

Lorsque vous procédez au calcul des indemnités de remboursement anticipé, la banque ne peut que considérer les frais moins coûteux.

Ainsi, en prenant l’exemple des deux procédés précédemment exposés, l’institution financière prendra en compte les frais obtenus par la méthode des 6 mois d’intérêt. Puisqu’elle revient moins chère à l’emprunteur.

Par ailleurs, il incombe de souligner aussi qu’un remboursement anticipé est rarement autorisé quand le capital restant est inférieur à 10 % du prêt obtenu.