Actu

Comment déporter un luminaire ?

Des raccords peu esthétiques, des pièces mal éclairées ou des prises électriques mal disposées, de nombreux ménages se retrouvent confrontés à ces problèmes usagés avec leur luminaire. Découvrez ici des solutions pour déporter un luminaire.

Adoptez l’astuce du faux plafond et de la barre fixe

Quand il est question de déporter un luminaire, le faux plafond est souvent considéré comme la solution première. En effet, cette astuce possède plusieurs avantages tels que la possibilité d’encastrer le nombre voulu de spots ou de faire un mélange de suspensions lumineuses et de spots. Avec cette option, aucun câble n’est visible.

A découvrir également : Punaise de bois : comment trouver un nid de punaises des bois ?

En revanche, elle exige de nombreuses heures de travail, sauf si vous êtes un bricoleur expérimenté. Il est donc préférable de faire appel à un professionnel en la matière. Cependant, si vous désirez le faire vous-même, il est recommandé de s’informer au préalable.

La barre fixe, quant à elle aide aussi à éclairer facilement l’emplacement souhaité. Si vous ne désirez pas accrocher de nombreuses suspensions, elle dérive la source lumineuse sans que les câbles ne pendent. Pour déporter le luminaire, faites enrouler le câble d’alimentation autour de la barre fixe.

Lire également : Réduire efficacement sa consommation d'énergie à la maison : Guide des meilleures astuces

Optez pour le rail de spots et le luminaire piédestal arqué

Le rail de spot s’utilise également pour déporter un luminaire vers l’emplacement souhaité. Prenez un rail en fonction des mesures et mettez-le au bout de la sortie de câble électrique pour suspendre les luminaires. Choisissez un rail portant la même couleur que le plafond si vous voulez qu’il soit discret.

Si vous souhaitez créer un décor industriel, optez pour des rails de couleurs cuivrées, grises métallisées ou encore noires. Le luminaire piédestal de forme arquée est une alternative intéressante si vous ne désirez pas un lampadaire conventionnel ou vous êtes dans l’incapacité de mettre des spots.

Placez-le dans un coin de la pièce pour avoir de l’éclairage. Pour plus d’esthétique, vous pouvez cacher le pied du luminaire à l’arrière d’une plante ou d’un canapé.

Choisir le dispositif des crochets

En dehors des différentes options précédentes, il est tout aussi possible de déporter un luminaire grâce à des crochets. Cette méthode est assez intéressante. Vous avez uniquement besoin de quelques crochets pour y parvenir.

Si votre luminaire ne possède qu’un seul câble, mettez un crochet au-dessus du lieu à éclairer. Faites ensuite dériver le câble du luminaire jusqu’à ce qu’il soit attaché au crochet fixé. Dans le cas contraire, mettez le nombre de crochets indispensables pour avoir une forme-araignée puis disposez les câbles dans chacun d’eux.

Pour un effet beau et esthétique, optez pour des crochets discrets (de couleur similaire au plafond) ou simples (de couleurs grises, noires ou cuivrées). Vous avez également la possibilité de choisir les crochets en fonction de vos goûts en matière de couleur.

Explorez les avantages et inconvénients des luminaires à suspension

Les luminaires à suspension sont très populaires pour leur design et leur fonctionnalité. Ils ont aussi leurs avantages et inconvénients lorsque vous souhaitez déporter votre luminaire.

Avantages :
• Ils ajoutent du style et de la personnalité à une pièce
• Grands choix de styles, tailles et couleurs disponibles sur le marché
• S’adaptent aux différents espaces grâce à des hauteurs réglables

Inconvénients :
• Ils peuvent parfois être encombrants dans les petites pièces
• De nombreux modèles n’éclairent qu’une zone restreinte sous eux, nécessitant plusieurs suspensions ou des sources d’éclairage supplémentaires.

Fait intéressant, il existe aussi des luminaires à suspension qui se déploient horizontalement plutôt que verticalement. Ces options offrent une alternative élégante pour éclairer un grand espace sans encombrement visuel au plafond.

Vous devez prendre en compte les dimensions de l’espace où sera installé le luminaire ainsi que vos préférences personnelles lorsqu’il s’agit de choisir le type d’éclairage suspendu. Les avantages et inconvénients ci-dessus devront être pris en compte afin d’aider dans cette décision importante.

Découvrez les différentes options de câblage pour déporter votre luminaire

Maintenant que vous avez choisi le dispositif de crochet idéal pour votre luminaire, il est temps de découvrir les différentes options de câblage qui s’offrent à vous. Il existe plusieurs méthodes courantes pour déporter un luminaire et chacune a ses avantages et inconvénients.

La première méthode consiste en l’utilisation d’un câble électrique gainé qui relie directement le luminaire au plafond. Cette option est relativement simple à mettre en place et ne nécessite pas beaucoup de matériel supplémentaire. Elle peut être moins flexible car elle limite la distance entre votre luminaire suspendu et le point d’alimentation électrique.

La deuxième méthode implique l’utilisation d’une traverse murale, aussi appelée boîte de jonction. Cette solution permet une plus grande flexibilité quant à la hauteur du luminaire suspendu ainsi qu’à sa position dans la pièce, mais nécessite davantage d’équipements comme des conduits ou des goulottes.

Une troisième option consiste en l’utilisation d’un système sans fil. Ces systèmes sont parfaits pour ceux qui souhaitent éviter les travaux sur leur infrastructure électrique existante. Toutefois, ils peuvent être plus onéreux que les méthodes traditionnelles et peuvent avoir une portée limitée selon les modèles utilisés.

Vous devez noter que chaque type de câblage doit être effectué avec soin et devrait toujours être confié à un professionnel qualifié pour garantir sa sécurité et sa conformité aux normes réglementaires locales applicables.

Quelle que soit la méthode choisie, un système correctement installé donnera non seulement une nouvelle dimension esthétique à votre pièce, mais augmentera aussi la qualité de l’éclairage général.