Actu

Comment entretenir un Aloe Vera en pot ?

entretenir un Aloe Vera en pot

L’Aloe vera est une plante tropicale qui se retrouve dans plusieurs maisons depuis des décennies. Pour assurer la croissance de cette plante aux mille vertus, vous devez l’entretenir. Comment prendre soin d’un aloe vera en pot ? Trouvez ici les techniques pour y arriver.

Prêtez attention au rempotage

Le rempotage est une phase importante quand vous désirez entretenir un Aloe vera en pot. Cette dernière est décomposée en plusieurs étapes.

A voir aussi : Optimisez l'espace dans votre petite maison ou appartement avec ces astuces efficaces

Le choix du pot

Le pot de votre plante est un récipient qui joue un rôle important dans la croissance de cette dernière. Pour ce faire, vous devez faire le meilleur choix afin d’éviter la destruction de l’aloe vera. Le récipient à choisir est celui qui ne serre pas trop la plante. Elle doit être un peu vaste afin que vous puissiez l’utiliser sur une longue période. Aussi, le pot doit idéalement avoir des trous en bas pour évacuer les excès d’eau.

Le terreau

C’est la terre noire que vous devez mettre au tour de la racine de l’aloe vera dans le pot. Pour ce faire, vous devez choisir la qualité qui correspond au type de plant que vous avez. Vous pouvez demander à votre vendeur ou à un jardinier de vous recommander le terreau qu’il vous faut.

A lire en complément : Découvrez les tendances ultimes en matière de décoration d'intérieur

Les autres accessoires

Vous aurez aussi besoin des cailloux et coquillage pour entretenir un aloe vera en pot. Ces derniers jouent un rôle d’humidificateur dans le pot. Mettez le tout ensemble puis remplissez votre pot jusqu’au niveau de la base de la plante.

Entretenir l’aloe vera : enlever les jeunes plants

entretenir un Aloe Vera en pot

Au fil du temps, la plante d’Aloe vera fera sortir de jeunes plants dans le pot. Vous devez prêter attention à ces derniers. Pour ce faire, prévoyez plusieurs pots pour les recevoir. Chacun des jeunes plants d’Aloe vera doit être mis dans un pot.

Si vous en avez trois, prévoyez trois récipients de qualité. Ensuite, retirez délicatement les jeunes plants de sorte à ne pas rompre la racine. Une rupture de cette dernière peut tuer la plante, car elle est encore jeune. Placez cette dernière dans son pot puis faites le rempotage.

Faites attention à la température

Pour entretenir une plante d’Aloe vera, vous devez vérifier la température d’exposition. Cette dernière est une plante originaire des régions tropicales. Elle est alors habituée aux fortes températures. Vous devez alors vous arranger pour que l’Aloe vera en pot trouve un peu de chaleur. Pour ce faire, vous pouvez la placer à côté d’une fenêtre ou des baies vitrées. Évitez de mettre la plante d’Aloe vera à l’ombre, car cela concourt à sa destruction.

Aussi, lorsque vous mettez la plante d’Aloe vera à proximité d’une baie vitrée, vous devez faire l’effort afin que les rayons de soleil ne la frappent pas directement. Trouvez alors l’emplacement adéquat pour éviter cela. En somme, les températures de 18 à 21 °C sont les meilleures pour assurer la bonne croissance de votre plante.

Arrosez la plante d’aloe vera

L’eau est un facteur important pour entretenir un aloe vera en pot. Toutefois, vous devez faire attention à la quantité et à plusieurs critères pour ne pas nuire à cette dernière.

La fréquence d’arrosage

Certaines personnes pensent qu’il suffit de mettre l’eau sur la plante pour l’entretenir. Vous ne devez pas faire cet exercice tout le temps. L’aloe vera en pot doit être arrosé selon une fréquence donnée.

C’est la plante elle-même qui vous donne le signe de l’arrosage. Il suffit de vérifier si le terreau à la base de cette dernière est sec sur une longueur de 2 centimètres. Si c’est le cas, vous pouvez passer à l’arrosage. Toutefois, vous pouvez laisser ce contrôle et arroser la plante par quinzaine.

Le volume d’eau

Pour entretenir un Aloe vera en pot, vous devez faire attention à la quantité d’eau. La plante n’a pas besoin de beaucoup d’eau pour croître. Pour cette raison, vous devez faire l’effort de rester modérer dans l’arrosage. Le plus important est de fournir à l’Aloe vera la quantité d’eau qu’il lui faut exactement. Quant à l’eau, il est recommandé d’utiliser l’eau de pluie à température ambiante.

Exposition au soleil : comment trouver le bon équilibre

L’exposition au soleil dans les régions chaudes et sèches a besoin de beaucoup de lumière, mais il ne faut pas non plus lui en donner trop.

Pour trouver le bon équilibre d’exposition au soleil, vous devez tenir compte de la saison et de la température extérieure. En général, l’Aloe vera doit être exposé à une lumière vive sans que cela soit directement sous les rayons du soleil.

Dans certaines régions où la chaleur peut être très forte et les rayons du soleil puissants à certains moments, vous pouvez protéger votre plante avec des voiles d’ombrage ou bien déplacer votre pot à un endroit plus ombragé pendant quelques heures par jour.

Pendant l’hiver où la luminosité est moins forte, il faut placer le pot devant une fenêtre donnant sur le sud-ouest.

• Sa couleur verte foncée constamment témoigne qu’elle reçoit assez de lumière ;
• Sa couleur jaunâtre indique une carence en luminosité ;
• Sa couleur bronzée traduit quant à elle une exposition trop importante aux rayons UV.

Il faut noter que le pot doit être tourné régulièrement pour éviter que la plante ne se courbe vers une direction.

Vous devez trouver le bon équilibre entre l’exposition au soleil et l’ombrage. Ceci assurera la croissance harmonieuse de votre Aloe vera en pot.

Les signes de maladie de l’aloe vera : comment les identifier et les traiter

L’Aloe Vera est une plante résistante, mais elle peut tout de même être sujette à certaines maladies. Pensez à bien identifier les signaux qui montrent que votre plante souffre.

Les signaux de maladie peuvent varier selon la cause sous-jacente. Voici les symptômes les plus courants à surveiller :
Feuilles jaunes : si vous remarquez des feuilles jaunies ou brunes sur votre Aloe vera, cela peut indiquer une carence en nutriments ou un excès d’eau.
Taches blanches : Les taches blanches sur l’aloe vera sont causées par des insecticides ou herbicides utilisés dans la maison ou le jardin.
Pourriture racinaire : Si vos racines ont une odeur désagréable et pourrissante, c’est probablement le résultat d’un sol trop humide qui provoque la pourriture des racines.

Le traitement des infections chez l’aloe vera dépendra du type de maladie. En cas de taches blanches, pensez à utiliser un traitement biologique adapté.

Pour éviter toute forme de pourriture au niveau des racines, il faut réduire l’exposition à l’eau en attendant que le sol sèche complètement.

En prenant bien soin des plantules d’Aloe Vera en pot, vous devriez être capable de garder cette merveilleuse plante saine et forte pendant longtemps.