Jardin

Comment déplacer un pied de pivoine ?

De type herbacée ou arbustive, les pivoines sont des plantes vivaces. Nous retrouvons le plus souvent dans nos jardins à cause de ses grandes fleurs gracieuses, opulentes et souvent parfumées. Le printemps est leur période de floraison. Elles peuvent surpeuplé un espace donné. Afin d’éviter qu’elles s’étranglent, il est nécessaire de déplacer celle-ci. En plus d’autres raisons peuvent conduire à la transplantation à savoir : en cas de déménagement ou si vous souhaitez partager votre pivoine avec votre ami. Nous nous attardons sur les étapes pour déplacer un pied de pivoine.

Vérifier si toutes les conditions pour déplacer un pied de pivoine sont réunies

La pivoine est une plante résistante. Pour cela, elle ne peut être déplacée que si toutes les conditions indispensables sont réunies. Il s’agit en l’occurrence de conditions climatiques et édaphiques (sol).

A voir aussi : Conseils pour installer un système d'arrosage efficace dans son jardin

Ce processus de transplantation se déroule dans un moment propice de l’année. En effet, cette plante doit être déracinée pendant l’automne, précisément entre septembre et mi-novembre. Ceci pour éviter que le sol gèle. Il doit donc être bien arrosé. Tout en éviter qu’il soit argileux collant et ni sableux. Néanmoins il est impératif de l’amender avec du campost.

Préparation du déplacement

Ici vous devrez assurer cette étape avec beaucoup de précautions. Au préalable coupez les feuilles et les tiges de la pivoine près du niveau du sol afin de localiser la superficie où se trouve le pied de pivoine. Ensuite, déracinez avec beaucoup de délicatesse à l’aide d’une fourche. Enfoncez ce matériel à une distance comprise entre 30 et 46 cm de la tige pour éviter de l’abîmer. Une fois la plante déterrée, coupez le bloc du pied de pivoine à l’aide d’un couteau en section. Ces pousses de racines sont disposées pour la replantation.

A découvrir également : Les 20 incontournables pour pratiquer le jardinage

La replantation

Les différentes sections du pied de pivoine doivent être transplantées immédiatement après avoir été déraciné. elles doivent être disposées à une distance comprise entre 61 et 91 cm. Cet espacement permettra aux plantes de grandir normalement. Ensuite creusez un trou assez grand ayant une profondeur de 5 cm. Il faut mettre la racine dans le trou et verser votre sol amendé. Enfin arrosez votre plante.

Cependant vous devriez éviter de le faire quotidiennement. A cause de la période par laquelle vous avez effectué votre transplantation à moins qu’une véritable sécheresse se produise.

Après la replantation de votre pivoine, cela peut prendre quelques années pour avoir une floraison abondante. Afin de protéger votre plante, faites une couche de paille et retirez les avant le printemps.

Les précautions à prendre lors du déplacement d’un pied de pivoine

Lorsque vous envisagez de déplacer un pied de pivoine, vous devez prendre certaines précautions pour assurer le succès de l’opération. Choisissez le bon moment pour réaliser la transplantation. Les experts recommandent généralement de le faire à l’automne ou au printemps lorsque la plante est en période de dormance.

Avant même d’envisager le déplacement, assurez-vous d’avoir bien préparé le nouvel emplacement où sera transplantée votre pivoine. Il doit être suffisamment ensoleillé et bien drainé pour favoriser sa croissance. Prévoyez aussi un espace adéquat entre les plants afin qu’ils puissent se développer correctement.

Avant d’arracher la plante du sol, veillez à bien arroser celle-ci quelques jours auparavant afin que ses racines soient hydratées et plus facilement manipulables. Cela permettra aussi une meilleure reprise après la transplantation.

Lorsque vient le moment d’arracher la pivoine, fais attention à ne pas endommager ses racines fragiles qui sont essentielles à sa survie. Utilisez une fourche-bêche ou une bêche plate pour creuser autour du pied, en élargissant progressivement votre cercle jusqu’à atteindre environ 30 cm autour des tiges principales.

Une fois que vous avez extrait avec précaution toute la motte racinaire du sol, placez-la doucement sur un morceau de toile ou dans un contenant approprié pour faciliter son transport vers son nouvel emplacement sans risquer d’endommager les racines sensibles.

Pendant tout ce processus de déplacement, évitez de secouer ou d’endommager les tiges et les bourgeons de la pivoine. Une manipulation délicate est essentielle pour minimiser le stress sur la plante.

Une fois arrivé à destination, creusez un trou suffisamment large et profond pour accueillir la motte racinaire sans être trop serrée. Ajoutez du compost ou du terreau riche en matière organique pour améliorer la qualité du sol autour des racines.

Lorsque vous placez votre pivoine dans son nouvel emplacement, assurez-vous que le collet (la partie où les tiges rencontrent les racines) soit au niveau du sol. Ne l’enfoncez pas trop profondément ni ne l’exposez trop en surface.

Après avoir replacé correctement votre pivoine, remplissez le trou avec le mélange de sol amendé en prenant soin de tasser légèrement autour des racines afin d’éliminer tout espace d’air excessif. Arrosez généreusement pour favoriser une bonne hydratation des racines.

N’oubliez pas de surveiller régulièrement votre pied de pivoine après sa transplantation. Veillez à ce qu’il reçoive suffisamment d’eau sans être constamment saturé car un excès hydrique peut entraîner la pourriture des racines.

En suivant ces précautions lors du déplacement d’un pied de pivoine, vous maximisez ses chances de s’adapter à son nouvel environnement et de continuer à prospérer au fil des saisons.

Les soins après le déplacement d’un pied de pivoine

Une fois que vous avez déplacé votre pied de pivoine avec succès, il faut lui prodiguer les soins appropriés pour favoriser sa reprise et assurer sa croissance continue.

Veillez à maintenir un arrosage régulier au cours des premières semaines qui suivent la transplantation. La pivoine a besoin d’une hydratation adéquate pour s’établir dans son nouvel emplacement. Faites attention à ne pas trop l’arroser afin d’éviter l’eau stagnante qui pourrait entraîner la pourriture des racines.

En ce qui concerne l’alimentation, vous pouvez apporter une dose supplémentaire de nutriments en utilisant un engrais équilibré spécialement formulé pour les plantations de fleurs. Appliquez-le conformément aux instructions du fabricant et évitez tout excès car cela pourrait causer plus de mal que de bien.

Pour protéger votre pied de pivoine contre les mauvaises herbes et conserver l’humidité du sol, n’hésitez pas à pailler autour de la plante. Utilisez une couche épaisse (environ 5 cm) de matériau organique comme des écorces ou des feuilles mortes. Cela aidera aussi à maintenir une température plus constante du sol.

Au fur et à mesure que votre pivoine se développe, elle peut avoir besoin d’un support supplémentaire pour soutenir ses tiges robustes.