Travaux

Comment nettoyer votre parquet ?

Massif, stratifié, ciré, le parquet apporte une touche de chaleur et du charme à ses intérieurs modernes. Prendre soin de son parquet n’est pas une tâche simple, surtout si l’on ignore comment le nettoyer au quotidien. On vous donne tous les conseils pour mieux entretenir votre parquet. 

Zoom sur les différents types de parquet 

Le type d’entretien que l’on apporte au parquet dépend du modèle. Le parquet, qu’il soit ancien ou modernisé, il est apprécié pour son aspect chaleureux et pour son authenticité. Quel que soit son type, il doit être bien entretenu régulièrement afin de garder son lustre. Le nettoyage du parquet dépend de son type et de son état. Il convient alors de citer les différents types de parquet pour identifier le produit de nettoyage adapté. 

A lire en complément : Éclairer la chambre de bébé : Créez une ambiance apaisante et sécuritaire

Le parquet ciré

L’entretien d’un parquet ciré est moins contraignant. Cependant, il faut savoir que ce type de sol est protégé par une application de cire. Comme la cire ne pénètre pas dans le bois, il peut laisser un film sur le bois. La cire doit être réappliquée régulièrement pour garder l’éclat du parquet et pour prolonger sa durée de vie. Le parquet ciré est moins performant en termes de protection et nécessite régulièrement un entretien.

Si vous avez besoin d’un parqueteur sur Nantes pour poser votre parquet, comparez d’abord les prix et les prestations. Il est primordial de demander des conseils auprès d’un parqueteur professionnel si on veut nettoyer sans risque ses sols. 

A découvrir également : Astuces pour couper un parpaing sans meuleuse : techniques efficaces

Le parquet huilé

Le parquet huilé est une tendance intemporelle. On utilise ici de l’huile pour bois. Le parquet huilé bénéficie d’une protection durable, car son rendu est non filmo gène. L’huile préserve ainsi la sensation du bois. L’huile pénètre en profondeur dans les fibres du bois pour bien protéger l’intérieur. Le bois est donc nourri de manière durable. Le parquet huilé offre un rendu mat et laisse aussi respirer le bois. De plus, il est très insensible aux éraflures. 

Le parquet stratifié

Le parquet stratifié est ce que l’on appelle un panneau composite. Il offre une belle imitation du bois et se décline en plusieurs couleurs. Très pratique, ce type de parquet présente l’avantage d’être facile à nettoyer. Toutefois, ce type de parquet a une mauvaise réputation, c’est-à-dire qu’il a une durée de vie beaucoup plus courte. 

Quels produits et matériel pour le nettoyage quotidien ?

Les produits et matériel pour le nettoyage quotidien dépendent de son type de parquet. Pour bien protéger ses sols, on doit choisir les bons produits nettoyants selon son type. Il est surement déconseillé d’appliquer : 

  • Des produits trop corrosifs. 
  • Des produits qui nécessitent l’usage excessif d’eau. 
  • Des produits agressifs. 

S’il s’agit d’un parquet huilé, il a besoin d’être huilé une fois par an avec de l’huile de lin. L’huile de lin reste un choix judicieux, car il s’adapte à tous les bois. On peut aussi utiliser du savon spécial bois pour éliminer les taches, du liquide ou d’un produit nettoyant sous forme de pâte. 

Pour garder l’état et l’éclat du bois, il est également crucial d’appliquer une couche protectrice. Ce type d’entretien est réservé spécialement au parquet ciré ou au parquet peint. Une couche de cire doit être appliquée sur toute la surface tous les deux ans.

Par ailleurs, s’il s’agit d’un vieux parquet, il est important d’utiliser des appareils et du matériel de nettoyage spécifique : un balai à plat articulé, un aspirateur puissant avec un suceur plat, une serpillière microfibre, une brosse manuelle, un balai-brosse, une éponge et un chiffon. Il est possible de nettoyer naturellement son parquet avec des ingrédients que l’on utilise au quotidien. 

Pour un entretien plus poussé, on peut, par exemple, utiliser du vinaigre blanc et du bicarbonate de soude. Toutefois, il faut faire attention de ne pas en mettre trop. Le vinaigre peut endommager la couche protectrice du parquet. 

Outre cela, la terre de Sommières et le savon noir sont aussi considérés comme de meilleurs ingrédients pour nettoyer naturellement les parquets. Ces deux produits les dégraissent efficacement et leur redonnent un coup d’éclat. Enfin, il est conseillé de brosser les sols de temps en temps avec de l’eau de pommes de terre. 

Les petits rafraîchissements à faire de temps en temps

Le nettoyage du parquet se fait généralement lorsqu’il est en mauvais état ou lorsqu’il est trop encrassé. Même si certains parquets requièrent l’application d’une couche protectrice une fois par an, ou d’une huile protectrice tous les deux ans, il est important de les rafraîchir de temps en temps. Pour garder l’éclat du sol, les petits gestes au quotidien prolongent sa durée de vie et préviennent les taches. 

Utiliser un aspirateur

L’usage d’un aspirateur est obligatoire si on veut éviter les micro-rayures avant de passer au nettoyage du sol. 

Rincer avec de l’eau

En général, il est déconseillé de laver régulièrement le parquet surtout s’il s’agit du bois véritable. Le bois n’aime pas trop l’humidité et sèche moins rapidement. Cependant, lorsqu’on applique un nettoyant, on aura besoin de deux seaux d’eau pour enlever toutes les salissures. Quoi qu’il en soit, pour éviter l’usage de l’eau dans le nettoyage du parquet, il faut faire attention aux agressions du quotidien. 

Utiliser une serpillière essorée

Passer régulièrement une serpillière essorée sur le parquet est autorisé. Toutefois, pour éviter l’encrassement et l’endommagement de la protection du sol, on doit utiliser des produits nettoyants adaptés. On recommande aussi de placer des patins sous le paillasson et sous les meubles. 

Privilégiez les produits naturels

Plutôt que d’utiliser de l’eau pour enlever les taches et les salissures sur du parquet, il faut privilégier les produits naturels. On utilise le jus de citron ou du coton imbibé d’alcool pour dissoudre l’encre. 

Pour traiter l’huile et le gras, on peut certainement utiliser de la terre de Sommières, de la farine ou du talc. Pour enlever les traces d’eau, on met des gouttes d’huile de lin sur un chiffon. Le bouchon en liège est aussi efficace pour enlever des taches d’urine, de boisson et d’encre. Enfin, le ponçage est nécessaire si on veut éliminer les taches persistantes. 

 

Les astuces de grand-mère pour entretenir votre parquet

Pour entretenir votre parquet de manière naturelle et économique, il existe quelques astuces de grand-mère qui ont fait leurs preuves au fil du temps. Ces méthodes traditionnelles permettent d’éviter l’utilisation de produits chimiques agressifs et préservent la beauté naturelle du bois.

Le vinaigre blanc est un ingrédient polyvalent qui peut être utilisé pour nettoyer efficacement votre parquet. Diluez une demi-tasse de vinaigre blanc dans un seau d’eau tiède et utilisez cette solution pour essuyer le sol avec une serpillière légèrement humide. Le vinaigre blanc élimine les taches tenaces, désinfecte et laisse une agréable odeur fraîche dans la pièce.

L’huile d’olive est idéale pour nourrir en profondeur le bois tout en lui redonnant son éclat naturel. Versez quelques gouttes d’huile d’olive sur un chiffon doux et frottez délicatement le parquet en suivant le sens des fibres du bois. Cette méthode permet aussi de masquer les petites rayures superficielles.

La cire d’abeille est connue depuis longtemps comme étant l’une des meilleures solutions pour protéger et faire briller les surfaces en bois, y compris les parquets. Appliquez une fine couche de cire d’abeille sur le sol à l’aide d’un chiffon propre et sec, puis lustrez-le en effectuant des mouvements circulaires avec un chiffon doux. La cire d’abeille formera une barrière protectrice qui préviendra l’apparition de taches et donnera au parquet un aspect brillant et soigné.

Le thé noir est souvent utilisé pour teinter naturellement le bois, mais il peut aussi être utilisé pour raviver la couleur du parquet terni. Infusez quelques sachets de thé noir dans de l’eau chaude, laissez refroidir, puis utilisez cette solution pour essuyer votre parquet. Le tanin contenu dans le thé contribuera à redonner au bois sa teinte originale.

Ces astuces ancestrales sont simples à mettre en pratique et permettent d’entretenir votre parquet tout en respectant l’environnement. N’hésitez pas à les tester afin de conserver la beauté et la durabilité de votre sol en bois pendant de nombreuses années.

Comment éliminer les taches tenaces sur votre parquet ?

Malgré tous vos efforts pour entretenir votre parquet, il peut arriver que des taches tenaces se forment sur sa surface. Pas de panique, il existe des solutions efficaces pour les éliminer sans endommager le bois.

Si vous avez renversé de l’eau sur votre parquet et qu’une marque est apparue, commencez par sécher immédiatement la zone avec un chiffon propre et sec. Si la tache persiste, mélangez une cuillère à soupe de bicarbonate de soude avec quelques gouttes d’eau jusqu’à obtenir une pâte épaisse. Appliquez cette pâte sur la tache en frottant doucement avec un chiffon doux. Laissez agir pendant quelques minutes puis rincez à l’aide d’un chiffon humide avant de sécher à nouveau.

Lorsqu’une sauce ou un liquide coloré a été renversé sur votre parquet, vous devez agir rapidement pour éviter que la couleur ne s’incruste dans le bois. Commencez par absorber le maximum du liquide avec du papier absorbant. Nettoyez délicatement la zone avec un mélange composé d’une cuillère à soupe de vinaigre blanc dilué dans un litre d’eau tiède. Utilisez une serpillière légèrement humide pour essuyer la tache en effectuant des mouvements circulaires. Si la tache persiste, frottez doucement avec un chiffon imbibé d’eau savonneuse avant de rincer et de sécher soigneusement.