Jardin

Pourquoi accueillir la larve de cétoine dans son potager ?

Pourquoi accueillir la larve de cétoine dans son potager ?

Les insectes sont généralement perçus comme des créatures nuisibles pour l’écosystème du potager. Pourtant, certaines espèces sont inoffensives et peuvent même contribuer au développement de vos plantations . C’est notamment le cas des larves de cétoine, célèbres pour leurs bienfaits au sein de votre jardin.

Une aide précieuse lors de la production du compost 

La larve de cétoine est un ver de couleur blanche grisâtre et à la peau lisse. Il est impératif de ne pas le confondre avec les hannetons, des vers nuisibles à l’apparence légèrement similaire mais à la peau jaunâtre et velue.

A lire en complément : Comment arroser les hibiscus ?

Les cétoines consomment principalement des déchets contenus dans le compost. Cette action a beau sembler anodine, elle permet d’accélérer sa décomposition et de profiter de résultats plus probants au sein de votre potager. 

L’opportunité d’élever des cétoines dorées 

Au bout de 3 à 4 ans de croissance, les larves de cétoine se transforment en cétoines dorées. Il s’agit de coléoptères verts d’environ 20 mm de long et dont la présence est bénéfique à votre jardin. Ils sont très friands de fleurs de potagers, plus particulièrement des roses, et se nourrissent souvent des étamines qu’elle produisent. Ils contribuent ainsi à la pollinisation du jardin et au développement de ses plantes.

A lire également : Comment faire fleurir un hibiscus dans la maison?

Les cétoines dorées n’ont pas une espérance de vie particulièrement élevée. Cependant, cette espèce est très fertile et s’accouple de façon régulière. Vous pouvez donc compter sur un afflux constant d’œufs puis de larves de cétoine au sein de votre jardin. Bien sûr, vous devez faire attention à ne pas perturber le mode de vie de ces insectes.