Piscine

Puis-je construire une piscine dans mon jardin ?

Les piscines surtout en été sont très importantes pour la détente. Elles sont installées aussi bien en ville qu’à la maison. Certaines personnes optent pour l’équipement à domicile afin de préserver leur intimité et bien s’amuser. Pour savoir si vous pouvez installer une piscine dans votre jardin, lisez ceci.

Les conditions pour disposer d’une piscine dans votre jardin

Il est tout à fait possible de poser une piscine dans votre jardin. Toutefois, cela obéit à des conditions bien précises. La première est relative à la superficie. Vous devez disposer d’un espace pouvant accueillir une installation d’au moins 10 m². Les autres conditions dépendent de la mesure extérieure.

A découvrir également : Quelle ventilation pour une piscine intérieure ?

Piscine de 10 m²

La pose d’un bassin de 10 m² n’est pas contraignante. Elle n’est donc soumise à aucune condition. Toutefois, lorsque l’espace se situe à proximité d’un monument de renom, d’un site patrimonial ou d’un espace protégé, vous devez déclarer vos travaux à la mairie.

Piscine étendue entre 10 m² et 100 m²

Les bassins dont l’étendue varie entre 10 m² et 100 m² sont installables après une autorisation express de votre mairie. C’est la raison pour laquelle une déclaration des travaux est requise.

A lire également : Comment construire une terrasse autour d'une piscine hors sol ?

Piscine de plus de 100 m²

piscineLes règles qui s’appliquent pour poser une piscine de plus de 100 m² sont particulières. Vous devez donc demander un permis de construire à votre mairie.

Les conditions pour installer une piscine dans votre jardin : modèle hors sol

Les piscines hors sol deviennent tendance depuis quelques années. Plus faciles à poser, elles permettent de profiter de la douceur de l’eau autant que les modèles enterrés. À l’instar de ces derniers, leur installation est soumise à certaines conditions. Elles varient selon la durée pour laquelle le bassin est posé en terre.

La pose d’une piscine hors sol peut se faire en zone classique ou protégée, pour respectivement moins de trois et quinze jours par an. Le cas échéant, vous n’êtes pas contraint par une procédure administrative. Si votre emplacement est à côté de monument emblématique, d’un site historique…, vous devez au préalable effectuer une déclaration.

Cependant, pour les poses de plus de trois mois et quinze jours par an, les conditions dépendent de la superficie du bassin.

Ainsi, pour une piscine déposée sur 10 m², vous devez effectuer une déclaration préalable si la réalisation est située à côté des lieux particuliers : site, monument, etc. Entre 10 m² et 100 m², la déclaration est obligatoire où que le jardin soit. Au-delà de 100 m², un permis de construire est requis.